The best bookmaker bet365

Дървен материал от www.emsien3.com

Ultimate - Passe : Faites vos jeux !

Publié dans Vie du lycée

 

Réunis au stade Suzanne Lenglen dans le cadre de la semaine d'intégration, les nouveaux élèves du lycée Brassaî ont participé, lundi 18 septembre 2017, à un tournoi d'Ultimate. Ce sont pas de loin de 75 élèves et une grande partie de la communauté scolaire (enseignants, CPE, surveillant, professeur documentaliste) qui se sont réunis pour faire de cette matinée un moment singulier dans la vie de l'établissement.

Mettre à l’honneur le sport scolaire

Incitation à rejoindre l’association sportive où les sports collectifs, en partenariat avec le lycée Duruy. Nous avons choisi d’utiliser le sport pour favoriser l’intégration de tous nos élèves dont plus de la moitié, en seconde et première, sont nouveaux dans l’établissement chaque année. Dans la réalisation d’un objectif commun (conduire/maitriser un affrontement collectif), nous voulions que les élèves du lycée se découvrent, découvrent leurs camarades, à travers une activité encore relativement nouvelle, l’ultimate.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Afin que chacun s’engage lucidement dans cette pratique, respectent les règles collectives et assument différents rôles tout en construisant un projet collectif, Kevin, du club d’Ultimate des Phoenix de Montrouge a gentiment répondu à notre appel pour venir nous aider. Kevin joue en 2ème division dans ce club et pratique l’ultimate depuis 8 ans. Il a lui même découvert cette pratique au collège et a eu envie d’aller un peu plus loin dans sa pratique. L’ambiance, la convivialité de son club ainsi que l’intensité sportive, a fait le reste… 

 

Spirit Of The Game, L’Esprit du Jeu

Aussi, comme bien souvent, d’une transmission à l’autre, Kevin a eu la gentillesse de venir partager ses connaissances de l’ultimate avec les élèves du lycée. Mais, il a surtout insufflé l’esprit de ce sport qui en fait sa particularité.

«Il s’agit d’être un bon adversaire et cela se travaille aux entrainements comme un aspect du jeu, on apprend le règlement, on favorise le dialogue en cas de désaccord et on apprend à respecter l’autre avant tout. C’est une véritable école de la vie. Le spirit va plus loin que le jeu lui même car les joueurs d’Ultimate compose une famille à part, qui partage beaucoup en dehors des matches. L’entraide est constante et lors du dernier championnat du monde, des joueurs ont accueilli d’autres joueurs indiens et australiens en transit à Paris».

Fort de ces valeurs, nos jeunes joueurs ont démarré dès lors leur tournoi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les équipes imposées, composées d’élèves des deux classes de seconde et 1ere, garçons et filles mélangées se sont affrontées.

Coachés par un adulte, guidés par un capitaine choisi pour ses qualités sportives et/ou de leader, ils se sont tous engagés avec beaucoup de plaisir dans le jeu. Sourires sur les visages, chaque équipe a réussi a se construire une entité propre très rapidement. Ils ont communiqué, discuté, envisagé des solutions dans un dialogue constant.

 

Beaucoup ont exprimé leur surprise de découvrir l’ultimate et apprécié d’arriver à jouer rapidement, en mettant au service leurs connaissances d’autres sports collectifs pour attaquer leurs adversaires, défendre leur territoire. Passé le stress d’arriver à lancer le frisbee, ils ont su se concentrer sur la zone d’en-but à atteindre. Et au fur et à mesure du temps, leur jeu s’est fait plus fluide et leurs actions plus continues. Certains ont dit avoir eu des préjugés un peu négatifs sur l’ultimate mais ils en sont revenus totalement à l’issu des rencontres. C’est effectivement, l’intensité sportive qui les a surpris alors que d’aucun pensait que cette activité était davantage statique. L’usage d’une certaine dextérité dans les lancers et rattrapés du disque a rajouté un intérêt indéniable à l’esthétique du jeu nous ont également dit deux élèves dispensés, chargés de photographier la rencontre.

A l’issu de cette matinée, les trois premières équipes ont partagé leur victoire avec l’ensemble des autres joueurs dans ce climat convivial qui aura caractérisé ce tournoi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 

 

Crédits photographies:

Fanny HAMEL, Prisca RIOUAL, Margaux CHENU (1ere1) @2018

 

Remerciements:

Kevin du club des Phoenix de Montrouge, communauté éducative du lycée Brassaï, Sophie Desnoyers pour sa recherche d’un terrain disponible, le lycée Camille See qui a bien voulu nous concéder son espace et Olivier Hureau (DOPS) pour nous l’avoir octroyé officiellement !! Merci également au lycée Buon pour le prêt des frisbees !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Online bookmaker Romenia betwin365.webs.com